Le blogouille de Caro et Nico

Entre famille, sport et aventures !

Catégorie dans Informatique / Computers

Migration Debian Lenny vers Squeeze

Bon le serveur a été (enfin) migré de Debian 5 « Lenny » vers Debian 6 « Squeeze ». Le tout à distance par SSH. Plutôt risqué mais en suivant bien la documentation et avec un peu de temps, tout a redémarré (ou presque) sans grosse maintenance additionnelle.

A noter les problèmes suivants :

SSH : durant la migration, le script demande de redémarrer pas mal de services réseau, y compris ssh. Pour éviter de perdre la connexion, penser à modifier la liste et enlever ssh.

Dovecot : utilise un fichier de configuration à la syntaxe différente que la version précédente, avec un plugin sieve modifié et un aussi un standard de nommage des répertoires emails « Mailbox » différents de la version majeure précédente, donc il faut paramétrer le format à la main. C’est bien décrit ici :
http://workaround.org/ispmail/squeeze/migrating-from-lenny

MySQL 5.1 : il a fallu purger l’ancienne configuration par défaut pour 5.0 et recréer la nouvelle config 5.1 (par défaut aussi).

ProFTP : bah …. n’a pas tout simplement été installé/migré. Le nom du paquet est différent. Une installation ultérieure avec apt-get install proftpd-basic a résolu le problème, fichier de configuration intact 🙂

PhpMyAdmin : problème de mot de passe à la reconfiguration. J’avais tout simplement oublié le mot de passe. Donc en fouillant j’ai du ré-initialiser le mot de passe root de MySql (différent de root système) et ré-installer PhpMyAdmin complètement, y compris re-sécurisation du fichier de configuration, et lien symbolique depuis Apache2.

Sources APT : bon il faut nettoyer les sources APT et les reconfigurer pour n’avoir que du Squeeze après la migration, avec une petite update/upgrade au passage pour avoir tous les paquets au dernier niveau.

S’amuser avec le prompt bash

Bon comme j’ai plusieurs machines à gérer, sous plusieurs users, j’ai décidé de me faire des prompts sympas , avec un peu de couleur, pour m’y retrouver. Voici mon prompt « user » par défault :

Exemple de prompt

export PS1="\[\e[37;1m\]\u\[\e[0m\]@\[\e[37;1m\]\h\[\e[0m\] \w $ "

et mon prompt root, le même avec l’utilisateur en jaune (code couleur 31) :

export PS1="\[\e[31;1m\]\u\[\e[0m\]@\[\e[37;1m\]\h\[\e[0m\] \w # "

Bien entendu, le tout à rajouter tranquilement dans sous .bashrc pour avoir cette configuration permanente. Surtout lorsqu’on utilise des codes escapes de couleur, il faut encadrer cette séquence avec \[ et \] qui permettent de notifier au bash de ne pas compter ces séquences pour éviter d’avoir un prompt incohérent dès qu’on rappelle une ligne de commande précédente ou qu’on s’approche de la droite de l’écran.

Je recommande la lecture de l’article d’IBM sur ce sujet, qui donne tous les codes ESCape et les codes couleurs :

http://www.ibm.com/developerworks/linux/library/l-tip-prompt/

Amusez vous bien avec le prompt !

Utiliser les permaliens avec WordPress et Debian

Bon pour éviter de perdre deux heures la prochaine fois, il faudra noter que l’installation par défaut de Apache 2 sous Debian n’active pas le module rewrite mod, qui est nécessaire pour faire fonctionner les permaliens dans WordPress.

Il faut suivre la procédure décrite ici :
http://www.lavluda.com/2007/07/15/how-to-enable-mod_rewrite-in-apache22-debian/

Puis ensuite activer les permaliens dans WordPress. L’activation dans WordPress créé automatiquement un fichier .htaccess qui contient le paramétrage des permaliens pour Apache.

Bon courage avec WordPress !

Debian migration disque à disque

Impossible de trouver une documentation complète sur Internet, alors voilà ma contribution. Comment migrer une machine Debian d’un disque existant, (interne ide) vers un disque externe (usb), en copiant toutes les données, puis en installer tout ce quiva bien pour le boot, puis inverser les disques.

Article mis à jour en Décembre 2012, pour prendre en compte le passage à Grub2.

J’ai du faire cette migration pour cause de secteurs défectueux sur un disque IBM du linutop, puis par la suite migration vers SSD sur Linutop4

– monter le nouveau disque en USB, le brancher, il arrive sur /dev/sdb
– le disque actuel est sur /dev/sda (vérifier tout cela avec la commande fdisk -l qui list les interfaces et disques présents sur la machine)

– utiliser fdisk -l pour visualiser la configuration des partitions du disque d’origine.

Le mieux c’est d’utiliser gparted pour créer la structure de disque propre, c’est à dire une primaire (1), avec le flag en « boot », qui ne commence pas sur le secteur 1, mais un peu plus loin, sinon Grub2 ne pourra pas s’installer sur la MBR. Puis à la fin du disque je fais une partition étendue avec dedans une partition swap.

on obtient :

 Device Boot      Start         End      Blocks   Id  System
/dev/sda1   *         113        7037    55613440   83  Linux
/dev/sda2            7037        7298     2098072    5  Extended
/dev/sda5            7037        7298     2097048   83  Linux

formater la partition principale (ext3)
mkfs.ext3 /dev/sdb1

formater la partition de swap
mkswap /dev/sdb5

creer et monter un point d’entrée pour le nouveau disque
mkdir /nouveau-dd
mount /dev/sdb1 /nouveau-dd/

Recréer les répertoires spéciaux sur le nouveau disque
mkdir /nouveau-dd/dev
mkdir /nouveau-dd/dev/pts
mkdir /nouveau-dd/proc

Mettre tous les services à l’arrêt (mysql, proftpd, samba, apache2 etc etc..)
Copier les fichiers depuis la racine, en ne copiant que le filesystem en cours (donc ne copie pas /nouveau-dd)
cp -ax / /nouveau-dd

suivre l’état de la copie avec une autre session terminal, via df et watch qui affiche la chose toutes les 30 secs.
watch -n 30 df -h

Attention c’est assez lent… il faut compter plusieurs heures en fonction du matériel. Sinon on peut « déplacer » par avance les gros dossiers users et lancer la copie système après pour éviter un arrêt trop long.

ok maintenant faire une installation de MBR et Grub sur le nouveau disque
on éteint, on échange les disques, et c’est parti !

Cette partie est un peu plus complexe avec Grub2, car il y a des UUID de partitions à purger, sinon on ne pourra pas booter.

grub-install –root-directory=/nouveau-dd /dev/sdb

Ensuite sur le nouveau disque il faut editer le fichier de config de Grub2, qui se trouve dans /boot/grub/grub.cfg et rechercher

root=UUID=ab123456…

par root=/dev/sda1

On échange les disques, on reboot. Le premier redémarrage devrait se faire, mais tout de suite on lance un update-grub pour mettre à jour la config, et récréer les UUID correctement.

Bon courage !!

Le blogouille c’est parti.

Bon à la demande de caro qui veut un blog pour mettre en ligne facilement ses posts, photos, liens, commentaires etc… j’ai pris l’option « auto-hébergement » et WordPress.

WordPress semble être un blog PHP/MySql très bien fait, complet et avec de nombreux modules. Pour le serveur, j’ai opté pour un linutop 2 sous Debian 5.0.7. Pas trop puissant, mais consomme uniquement 8W… 😉

A voir !